Name

Michel Salaün - Illustrateur

About

J’ai suivi des études de biologie marine au laboratoire de Zoologie Marine de l’UBO de Brest et obtenu une Thèse de Doctorat d’Université en Océanographie biologique. Parallèlement à ce parcours scientifique, l’envie de dessiner ne m’a jamais quitté.

Dans les années 1980, la découverte d’une vie particulière dans les abysses, au niveau les sources hydrothermales, et dans les milieux côtiers réduits m’a permis d’illustrer les premières publications scientifiques sur la moule Bathymodiolus thermophilus ; plus précisément les aspects traitant de la morphologie, de l’anatomie du bivalve et de l’ultrastructure des cellules branchiales colonisées par des bactéries symbiotiques sulfo-oxydantes. Plus tard, je me suis intéressé à l’architecture branchiale d’autres mollusques : les pectinidés et les ostréidés. Je dessinais alors à la plume, sur papier Canson ou carte à gratter blanche. Cette dernière technique permet des travaux très précis sur un support rigide comme ce minuscule portrait de Marilyn Monroe où le point et le trait peuvent être affinés ou supprimés à l’aide du scalpel.

A la fin des années 2000, l’Université de Bretagne occidentale m’a sollicité pour réaliser pas moins de 200 illustrations illustrant le CD-Rom « Ichtyonymie bretonne » édité en 2009 par l’IUEM et le CRBC. Ce travail coordonné par Iwan Le Berre, abondé de fiches descriptives de la faune, analyse les travaux d' Alain Le Berre sur l’ichtyonymie en Bretagne, dans les années 60.

Tous ces dessins ont été réalisés à l’aide d’une loupe, à l’encre de Chine, selon la méthode du dessin scientifique : à la ligne et aux points, au moyen d’un Rotring sur feuille de polyester, un support synthétique lisse qui permet d’affiner le trait au scalpel ou de le corriger à la gomme. Sur ces dessins en noir et blanc, la morphologie de l’animal est mise en valeur avec un souci de précision et de vérité… Et ces représentations scientifiques deviennent artistiques. Elles illustrent les merveilles de la faune marine bretonne, ceux qu’on appelle « les invertébrés » : éponges, anémones de mer, méduses, mollusques, crustacés, échinodermes…
Si la plupart des espèces ont été collectées sur l’estran, certaines proviennent de collections parfois éloignées de Brest ; comme ce crabe nommé Homola barbata que je suis allé chercher à Paris, dans les sous-sol du muséum d’histoire naturel. Le spécimen de 2 cm pêché par 130 m de fond dans baie de Banyuls, reposait dans son pilulier depuis 1977.

Dans ce travail, l’étude de petits monstres marins a nécessité l’utilisation de la loupe binoculaire : Les cloportes marins, les puces de mer ou encore ces gravettes aux mâchoires acérées – nereis diversicolor – prélevées dans les berges vaseuses de l’embouchure de l’Elorn. Le dessin scientifique permet de mettre en évidence des caractères spécifiques et de comparer, en l’occurrence, les appendices locomoteurs de vers vivant dans la vase à ceux vivant dans le gravier ; un exemple des nombreuses adaptations fonctionnelles chez les Annélides.
Dernier dessin du genre : un amphipode (Haploops nirae) tubicole filtreur de 7mm vivant sur les fonds vaseux de la baie de Concarneau (plus de 60 heures de travail !)

Une demande est venue d’un musée présentant la faune des rivières et des milieux humides pour illustrer des modules d’exposition. Des dessins de salamandre, grenouille, libellule… ont été réalisés à la ligne claire ; une méthode utilisée aussi pour réaliser notamment des représentations de la récolte des algues en mer d’Iroise pour un ouvrage du parc naturel marin de la mer d’Iroise : “Richesses de l’Iroise”. Dernièrement, j’ai réalisé des dessins la ligne claire pour illustrer des panneaux d’exposition de la CPIE-Vallée de l’Elorn sur les milieux côtiers bretons : forêt de laminaires, banc de maerl…

A côtés des dessins pointilleux réalisés à l’encre, j’aime utiliser plus librement le crayon graphite, la mine de plomb ou à la sanguine. Ces dessins naturalistes ou fantastiques représentent des poissons singuliers comme l’hippocampe – Hippocampus hippocampus – entouré d’un texte du cinéaste Jean Painlevé ou un Saint-Pierre – Zeus faber- en suspension au-dessus de phare de l’Ile vierge, dans un ciel d’étoiles de mer. Je restitue aussi des milieux et leur faune associée : les animaux de l’ombre habitant le dessous des blocs rocheux, et aussi un groupe d’animaux longuement étudié par Darwin : les Cirripèdes.
Je laisse exprimer mon imaginaire qui m’habite depuis le lycée, époque où j’ai découvert l’attrait du crayon à bille à quatre couleurs pour dessiner des univers surréalistes.
Dans l’un de ces dessins au crayon, des seiches fantomatiques flottent au-dessus des dunes non loin du clocher de Lampaul-Ploudamézeau, tandis que leur squelette abandonné par la mer jonchent la sable et les algues mortes avec les capsules d’œuf de raie et de roussette.

De nombreux dessins ont été exposés au mois de mars 2012 à l’Ifremer, des grands formats sur toile et plaques dibon réalisés pour cette occasion.

Je conçois et illustre également des produits éducatifs : animations, découverte du milieu, livrets pédagogiques, magnets, pochoirs…

De nombreux organismes ont fait appel à mes services pour des publications scientifiques, des ouvrages de vulgarisation, des panneaux et modules d’expositions ou encore des animations pédagogiques.
InVivo – Environnement, L’Université de Bretagne Occidentale, Le Parc Naturel Marin de la Mer d’Iroise, Océanopolis, la CPIE Vallée de L’Elorn, l’association Bretagne Vivante, le magazine ArMen, les éditions Bretagne, Festival de Bohars : Les peuples du cercle polaire, l’association Hesco, le Musée de la Sée…

Actualités :

Revue Textimage : N°7 Illustration et discours scientifiques : une perspective historique – Printemps 2015 – voir en fin de numéro le Cahier d’artiste.

http://revue-textimage.com/11_illustration_science/sommaire_illustration_science.html

Parc Naturel Marin de la Mer d’Iroise : Illustration pour un Guide des mammifères marins et autres grandes espèces – requins, tortues…- fréquentant la mer d’Iroise.

http://www.parc-marin-iroise.fr/Actualites/Un-guide-pour-decouvrir-et-reconnaitre-les-mammiferes-marins

ou accès direct :

http://fr.calameo.com/read/003502948c5b7018b5ec9

A voir :

Magazine ArMen – n°204 – janvier-février 2015 : “La vie sous-marine dans les ports” (illustration)

http://www.armen.net/2014/12/30/la-vie-sous-marine-des-ports/

Magazine ArMen – n°201 – juillet – août 2014 : “Eloge d’un cancre : le crabe vert” (texte et illustration)

http://www.armen.net/2014/06/30/eloge-dun-cancre-crabe-vert/

Magazine ArMen – n°194 – mai juin 2013 : Illustration d’un article sur le saumon en Bretagne : “Le saumon, grand migrateur”

http://www.armen.net/2013/05/01/le-saumon-grand-migrateur/

Un article dans le magazine en ligne “ANIENIB”: “De l’illustration scientifique au dessin fantastique” – mars 2013

http://www.anienib.fr/publications/bulletins-d-information/bulletin-n-42-mars-2013

http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/artjan13/ms-marine3.pdf

http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/artdec04/michel.html

Un excellent site de photos et de microscopie…

http://www.micropolitan.org/

A voir aussi ! Le blog de Marie-Odile Bernez : Illustrating science / Illustrer les sciences :

http://scientificillustrationdijon.blogspot.fr/